BDMECH

  • Statut:En cours
  • Type:National
  • Durée:2 ans

Description

Big Data assisted Monitoring of Energy Consumption and Habits in Households : measuring real-life energy efficiency of households and life habits that prejudice the economy of natural resources

Le projet BDMECH vise tout d’abord à identifier avec le plus d’objectivité et de précision possible les pratiques de consommation d’énergie des ménages et à tester et valider des incitants à l’efficacité énergétique en région Wallonne, ceci afin d’une part améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments existants et d’autre part de mettre en place des pratiques de consommation plus sobres en matière de consommation d’énergie et de ressources naturelles.

Pour ce faire, nous proposons de développer une plate-forme logicielle de type Big Data permettant de collecter de très grandes quantités de données et de les analyser dans des temps raisonnables en batch mais aussi en temps réel afin d’offrir, à l’issue du projet, des indications fiables et validées sur le type d’incitant et de surveillance à la consommation conduisant à de considérables améliorations dans la consommation énergétique des ménages. Les données collectées seront de natures multiples sujettes à un degré de granularité rarement atteint en conditions réelles (i.e : contrairement à des études menées exclusivement en laboratoire, sur des échantillons de faibles tailles ou dans des conditions ne reflétant pas l’essentiel du parc immobilier courant comme dans les habitations certifiées « basse énergie »). Les données collectées seront de nature diverse, mêlant des informations récupérées localement avec un degré de précision conséquent (i.e : Un point de mesure par 20 m2 de surface habitable au minimum), des informations sur les pratiques de consommation des ménages eux-mêmes ainsi que des données extérieures reflétant la situation énergétique de l’habitation (niveau isolation, type de chaudières,…). Ces données devraient permettre d’aisément séparer le gaspillage énergétique attribuable à la vétusté des bâtiments (et auquel la région wallonne tente de remédier) de celui attribuable au style de vie des ménages que, cette fois, les données recueillies, la conscientisation et le développement d’incitants pourraient contribuer à améliorer.

Ce projet vise également à développer et à tester des solutions innovantes de formations à distance à la citoyenneté environnementale et de feedback (associant mesure objective de consommation et mesure des pratiques de consommation).

La popularisation des technologies mobiles, la diminution constante des couts des capteurs et du stockage des données dans le Cloud et le déploiement massif planifié des compteurs communicants va immanquablement créer un nouveau contexte pour le marché de la fourniture d’énergie en Belgique mais aussi dans les autres pays européens. En associant un important acteur Wallon, Lampiris, à l’effort de recherche académique, ce projet a pour but de tester sur le terrain comment un fournisseur d’énergie peut capitaliser sur ces évolutions pour renforcer ses relations clients en augmentant sa valeur ajoutée, identifier de potentielles opportunités notamment en terme de commercialisation de nouveaux produits et services et faire évoluer son modèle d’affaire en tirant au mieux parti des quantités de données récoltées.

Partenaires

  • ULB – IRIDIA (Institut de Recherches Interdisciplinaires et de Développements en Intelligence Artificielle), Hugues BERSINI, Directeur, bersini@ulb.ac.be
  • ULB – CRPTC (Centre de Recherche en Psychologie du Travail et de la Consommation), Sabine POHL, Professeur, spohl@ulb.ac.be
  • ACDC Systems, Jacques CASIER, Gérant et Responsable R&D, info@acdcsystems.eu