CHU UCL Namur et Xylowatt : inauguration du premier site hospitalier vert à Godinne

Le CHU UCL Namur – Site de Godinne devient le premier hôpital mondial alimenté majoritairement en énergie verte issue de la gazéification de la biomasse. C’est l’association avec l’entreprise néolouvaniste innovante Xylowatt qui a permis cette belle avancée technologique. Ce vendredi 24 novembre, le CHU UCL Namur et Xylowatt ont célébré l’inauguration de ces nouvelles installations, en présence notamment des Ministres Pierre-Yves Jeholet, Jean-Claude Marcourt et de Madame Sylvie Meekers Représentante du Ministre Carlo Di Antonio.

 

Chu ucl namur site godinne 01

 

Depuis son lancement en 2001 comme spin-off de l’UCL, Xylowatt est devenue un joyau de l’ingénierie belge. Sa technologie brevetée et appelée « NOTAR® » permet la transformation de résidus de bois en gaz combustible propre. Cette technologie a le grand avantage de s’intégrer dans des installations dites de « trigénération » pouvant produire de l’électricité, de la chaleur et du froid.

Dans le cadre du projet de l’Hôpital de Godinne, ce gaz renouvelable produit par le NOTAR® est transformé en électricité et en chaleur dans un moteur de cogénération. La chaleur excédentaire est, quant à elle, valorisée via la production du froid, permettant ainsi d’utiliser toute l’énergie renouvelable disponible : une première mondiale de modèle de trigénération à partir de gaz renouvelable issu de la biomasse (appelé SYNGAS). Société innovante, Xylowatt a réussi à développer sa technologie de gazéification de biomasse renouvelable, grâce au soutien de la Région wallonne (via la DGO6) et du programme européen LIFE, et aussi de ses actionnaires composés de plusieurs investisseurs privés (dont Pierre Mottet et Frank Mestdagh), d’investisseurs publics (la SRIW et la SFPI), du fond universitaire VIVES et du groupe industriel belge CMI.

Aujourd’hui, l’entreprise est active à l’international, dans plusieurs pays d’Europe (dont la Belgique, le Royaume-Uni, les Balkans, etc.) et au Japon. Le CHU UCL Namur – Site de Godinne va bénéficier de ces installations pour couvrir une partie de ses besoins en électricité (40%), en chauffage (65%) et en réfrigération (40%).

N’étant pas tributaire ni du vent ni de l’ensoleillement, la nouvelle unité va produire de jour comme de nuit 620 kW électrique, 1.100 kW de chaleur et 680 kW de froid en été, le tout à partir d’une biomasse renouvelable locale. Ses sources d’énergie seront notamment des plaquettes de bois, issues des résidus de bois naturels (branchages et nettoyage d’abords d’autoroutes) et de bois recyclé (palettes inutilisables et bois d’emballage).

Un partenariat pour un hôpital plus vert

« Cette collaboration s’inscrit clairement dans le cadre des engagements belges de la transition énergétique pour la COP21. Grâce à la technologie de Xylowatt, nous allons réduire les émissions de CO2 du site hospitalier de Godinne de plus de 3.000 tonnes par an, soit l’équivalent de l’émission de 2.000 véhicules ! », s’exclame Jürgen Bohn, le nouveau CEO de Xylowatt.

Grâce à ce partenariat, le CHU UCL Namur se place davantage à la pointe de l’innovation environnementale. « Notre institution continue d’avancer dans ses objectifs de qualité des processus et d’amélioration de ses infrastructures », se satisfait Vincent Lachapelle, Directeur du site hospitalier de Godinne.

 

Plus d’information

 

Vidéo

 

Photos

 

Profil ReWallonia

Xylowatt

Xylowatt

Grâce à plus de 10 ans d'expérience, Xylowatt a développé la technologie de pointe NOTAR®, qui transforme efficacement la biomasse ou les déchets en un gaz propre et froid adapté pour alimenter un moteur de cogénération ou pour remplacer des combustibles fossiles dans un four industriel.

1348 Ottignies-Louvain-la-Neuve

Profil complet